Publié le 25 Mai 2022

               

   Les phares attirent parce qu’ils éclairent. Sentinelles de la nuit, guides des voyageurs de mer afin d’échapper aux embûches du parcours. Présences verticales auxquelles on s’accroche dans les tempêtes, est-ce cela que portent en eux ces objets populaires si nombreux, au delà de leur fonction décorative ? Tel le bateau ivre d’Arthur Rimbaud, nous voguons parfois en ayant perdu nos repères, nous accrochant à des chimères d’autant plus séduisantes qu’elles sont plus colorées. Avons nous encore ces repères partagés, qui permettent de naviguer ensemble ou sommes nous des coquilles de noix à la dérive, ne sachant plus à quel signal se fier ?

Installation en Vitrine, Galerie Livandour - Pôle de l'Etang-Neuf à St Connan (22)

Exposition du 17 avril au 31 août 2022

Les phares intérieurs

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Brèves d'expos

Repost0

Publié le 21 Février 2022

 

Soir d'octobre 2021 à l'atelier. les Kapteurs, réalisés en 2012 , prêts à recevoir la lumière du matin . Ces sculptures en papier Wenzhou, sont peintes en recto verso. quand la lumière les traverse, il se crée une autre couleur, qui est plus que le mélange des 2 faces. Imprévisible et changeante. J'aime cette impermanence.

Au premier plan, des céramiques de Marie Laure, une amie invitée pour les portes ouvertes - 23 et 24 octobre 2021

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Expositions, #papiers, #Brèves d'atelier

Repost0

Publié le 16 Juin 2021

 

Tant que durera la dorure,

Glisse vers moi

L’étincelle de vos temps passés.

Fragile veilleuse des êtres d’avant,

Trace en mon âme,

D’une éphémère vie.

Claire Amossé - extrait de "In Mémoriam" - Novembre 2011 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Encres, #papiers, #Dialogues

Repost0

Publié le 16 Juin 2021

Etendue bleutée - Avril 2020 - 17 x 50 cm - encres sur papier

 

" Tantôt le jour s'éclaire

Tantôt le jour moisit"

Andrée CHEDID - Rythmes - Poésie Gallimard

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Encres, #papiers

Repost0

Publié le 13 Février 2021

L'hiver ajoute son empreinte aux lignes du paysage, 

Le palmier de chine, Trachycarpus fortunei, planté à Plésidy

pleure à froides larmes. 

Brillance de glace, sous le soleil breton.

 

Larmes de froidure

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #chroniques

Repost0

Publié le 7 Décembre 2020

" Et dit Elohim: que soit une étendue au milieu des eaux et qu'elle soit ordre de séparation entre ce qui vient de la mer et ce qui va vers les eaux"

(Genèse I-6) Alliance de Feu I - Annick de Souzenelle 

Etendue - Maritime - 2020 encres sur papier, 36,5 x 51 cm

Etendue - Sombre - 2020 encres sur papier, 22 x 56 cm © Claire Amossé

 

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Encres, #papiers

Repost0

Publié le 14 Novembre 2020

L'Instant dévoile sur l'espace du mur sa fugacité, insaisissable,

 dans la fixité d'une image, quelque chose peut-être, de  cet instant qui a été, 

passe, passe le temps, 

la pierre te porte,

Pierres carrées,  qui ne roulent pas,

 se font "mousser" d'une parure verte,

la pierre porte, 

une robe couleur de temps,

Pierres dressées d'humains, afin qu'ils se redressent

et n'oublient pas les couleurs du ciel,

 

Pierres dressées d'humains,

qui emmurent et murmurent,

la sortie est par là : 

s'il nous reste un zeste d'" Harry", 

quelque part en mémoire.

Claire Amossé © - Novembre 2020

 

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #chroniques

Repost0

Publié le 19 Septembre 2020

 

Atteignant l'autre rive, 

Se retourner vers l'arrière, un instant, et mettre le point final.

Satisfaction  de l'accomplissement, légère nostalgie pour le temps révolu.

J'aurais pu en faire d'autres, de ces boites archéologiques, j'avais de quoi !

Point final

La répétition doit éviter la routine. J'avais fait une bonne "pêche" dans le sous-sol du jardin. 

Comme les  coquillages que l'on met en culture, ainsi seront les derniers restes,

Pour nourrir les  imaginations des rêveurs et rêveuses de temps.

Claire Amossé. Septembre 2020

 

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Boîtes

Repost0

Publié le 16 Septembre 2020

S'être attachée, 6 mois durant, à mettre en boite des fragments insignifiants de vaisselle cassée peut sembler dérisoire ? Un peu fou, peut-être ? 

 Pour notre époque de "Big" et de "Bling"  ? 

Le plus grand, le plus gros, le plus haut, le plus cher , le plus... Ainsi font les marionnettes, et puis s'en vont.

Z, comme Zut alors ! 

Et comme le chantait Graeme Allwright, on en met des choses dans les petites boites. Petites boites Graeme Allwright - YouTube

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Boîtes

Repost0

Publié le 8 Septembre 2020

Ce qui dure de nos vies,

a parfois la dureté d'une matière qui a résisté à l'enfouissement.

Ce qui dure de nos vies, finit dans une boite, ou dans la dispersion.

Ce qui dure d'un être, peut-être seulement des miettes ? mais l'intensité d'une saveur se concentre souvent dans les toutes petites choses et les très courts instants.

Ce qui dure

Les "Archéologies Potagères" ont atteint le W. Récoltes d'Automne

Ce qui dure

Voir les commentaires

Rédigé par amosse.cla.over-blog.com

Publié dans #Boîtes

Repost0